Varier les canaux de communication pour plus d'impact (avec liste)

comment faire marketing Aug 12, 2019

Comment est-ce que je peux avoir plus de followers et d'interaction sur Facebook ?

C'est la question que m'a posé une cliente cette semaine.

Pourquoi Facebook ? lui ai-je répondu.

Elle a mis un petit moment pour réfléchir.

" Je ne sais pas... parce que tous mes concurrents y sont ? " 

 

En discutant plus longtemps, elle m'a avoué qu'elle avait eu plus de résultats avec de simples flyers déposés dans des commerces que tous ses efforts pour essayer de trouver des clients en ligne. Malgré tout, elle ressentait la pression de faire "comme tout le monde".

C'est une erreur.

D'abord, si tous ses concurrents sont hypers présents sur facebook, ça veut dire que ce canal de communication est probablement déjà saturé. 

En plus, faire comme tout le monde n'est pas une stratégie gagnante. C'est une stratégie de mouton.

Ce que nous voulons c'est faire ce qui marche. 

 

Mais comment savoir ce qui marche ?  vas-tu me demander.

 

Reste avec moi... on va y arriver.

 

Qu'est-ce qu'un canal de communication ?

On peut décomposer un système de communication en quatre grandes parties:

  1. une source d'information (toi),
  2. un destinataire (ton prospect ou client)
  3. le message (ton contenu marketing)
  4. le canal de communication, qui assure la distribution du message entre toi et ton futur client.

 

Je vais partir de l'hypothèse que:

  1. tu existes bien puisque tu lis cet article
  2. que tu as déjà identifié ton marché cible
    (pas encore? aie ! clique ici)
  3. et que ton message est déjà clairement défini
    (non?, Rapide.ly va t'aider à mettre tout ça en place en moins de 15 jours).

 

Donc, une fois que ton message et ton destinataire sont clairs, il ne reste plus qu'à choisir comment le transmettre.

La bonne nouvelle, c'est qu'il y a beaucoup, beaucoup d'options, dont la plupart sont probablement sous-exploités par tes concurrents. Et comme tu es un.e marketeur intelligent, tu ne vas pas laisser passer cette opportunité.

 

Quels canaux de communication utiliser ?

Selon ton domaine et ton marché cible, certains seront plus efficaces que d'autres.

Par exemple: les réseaux sociaux vont porter leurs fruits que si tes futurs clients s'y trouvent... et encore... cela dépend de leur groupe d'age et leurs intérêts. (Est-ce que j'ai déjà mentionné l'importance de bien connaître ton marché cible ?).

C'est pourquoi, la première question que tu veux te poser, c'est:

"quels sont les canaux de communication qui touchent mon marché cible ?"

et la deuxième:

"quels canaux de communication sont exploités par mes concurrents ?"

La première question te permet d'exploiter plusieurs canaux de communication et du coup accélérer la conversion en étant présent.e à plusieurs touch points du parcours client.

La deuxième, te permet d'avoir une stratégie informée par rapport à ta concurrence. Par exemple, si ton marché est déjà saturé par tes concurrents sur les réseaux, tu peux choisir d'utiliser d'autres canaux sous-exploités… ou décider de booster ta présence encore plus sur les réseaux pour prendre les devants. 

Reste encore à savoir quels sont ces fameux canaux et s'ils sont tous égaux.

 

Les canaux de communication les plus efficaces

Quel que soit ton marché ou ton domaine, certaines règles restent les mêmes.

Nous pouvons séparer les canaux de communication en 5 catégories, du plus efficace au moins efficace:

  1. La communication directe
  2. Les plateformes interactives
  3. Les médias traditionnels
  4. La publicité
  5. Le bruit (spam)


Regardons-les en détail.

 

1. La communication directe

Comme son nom l'indique, ces canaux te permettent de communiquer directement avec tes prospects et clients.

Par exemple: 

  • liste courrier électronique (email)
  • liste téléphone
  • SMS
  • messageries (whatsapp, messenger, etc...)
  • etc...

Comme ces personnes ont déjà montré de l'intérêt pour ton activité, les messages transmis au travers de ces canaux sont ceux qui convertissent le mieux.

Notre objectif est d'amener autant de prospects et clients vers ces canaux, car ils sont les plus efficaces et les moins chers.

 

2. Les plateformes interactives

Communication directe avec les abonnées à nos plateformes et dont le contenu va également ajouter de la valeur à la plateforme.

Par exemple, les posts sur :

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • Snapchat
  • etc...

Ces plateformes nous permettent également d'atteindre directement tes abonnés, mais les algorythmes ne vont pas forcément montrer ton contenu à tout le monde. Cela dépendera de la plateforme, du type de contenu, du rythme d'interaction, etc.

Ce n'est donc pas toujours évident d'avoir de l'interaction directe.

Mais quand une publication marche bien, sa portée va s'étendre au-delà de tes abonnés et créer du trafic vers ton site ou tes comptes sociaux (et possiblement de nouveaux abonnés pour tes listes). 

Parfois, il arrive que le contenu soit tellement bon qu'il va devenir "viral", ce qui permet d'avoir des résultats vraiment exceptionnels.

Donc, sur ces plateformes, tu veux faire bien attention de suivre les règles de publication, poster régulièrement et créer du contenu utile, divertissant, voir provocant selon ce qui est acceptable dans cette communauté.

L'objectif final de ces plateformes, en dehors d'engager notre communauté, est de faire bouger ces lecteurs vers nos listes de communication directe. Tu peux le faire en invitant ta communauté à s'inscrire à ta liste, directement, ou en proposant quelque-chose d'utile en échange.

 

3. Les médias

Des plateformes où tu publies du contenu intéressant en espérant que des personnes intéressées vont découvrir, interagir et s'abonner à une de tes plateformes ou listes.

Par exemple:

  • Articles dans les journaux ou sur LinkedIn
  • Interviews radio
  • Recherches Google (SEO)
  • Blogs spécialisés
  • etc...

Tout comme les plateformes sociales, ces médias vont montrer ton contenu à leurs lecteurs, mais seulement s'ils considèrent le contenu pertinent ou intéressant.

Publier sur ces plateformes va te permettre d'atteindre un grand nombre de personnes auxquels tu n'as pas encore directement accès.

Google, par exemple, va proposer les articles / contenu qu'il considère être le plus pertinent pour son client (la personne qui fait une recherche), d'où l'importance d'avoir une stratégie SEO solide.

Un journal ou une radio cherchent tout le temps du contenu pour remplir leurs programmes. Ils peuvent donc publier / diffuser un article ou une interview sur toi ou ton produit - parfois gratuitement, parfois contre rémunération sous forme de publicités.

Toutefois, il n'est pas évidement de rentrer en contact avec ces journalistes, et tu vas probablement gagner beaucoup de temps en faisant appel à une agence de relations publiques pour monter un dossier et faire une première introduction.

L'objectif est d'étendre ta portée et de rediriger les lecteurs / auditeurs vers un des canaux plus directs. 

 

4. La publicité

Quand tu paies pour montrer ton message en espérant du traffic et des résultats.

Par exemple, des pubs :

  • Google Ads
  • Journaux
  • Radio
  • Facebook
  • YouTube
  • etc...

En dehors des actions que nous pouvons entreprendre "gratuitement", cette approche demande un investissement financier. C'est pourquoi elle demande une réflexion et une stratégie bien planifiée et bien réfléchie.

Le contenu d'une publicité va être différent selon l'objectif et la plateforme: vidéo, rédaction du texte, images... tous doivent être minutieusement sélectionnés.

Les publicités auront également plus d'impact si elles sont visibles sur plusieurs canaux et / ou rediffusées avec des tactiques de retargeting sur les plateformes web.

Ce serait idéal si une publicité convertissait directement un inconnu en client, mais c'est rarement le cas. C'est pourquoi l'objectif de chaque publicité est d'encourager les lecteurs à interagir avec ta publicité et de les diriger vers un des canaux qui te permet de communiquer directement avec eux. 

 

5. Le bruit - à éviter

Ce sont les canaux et tactiques de communication qui marchent le moins bien, car elles envahissent l'espace du consommateur sans son consentement.

Par exemple: 

  • Emails indésirables (spam)
  • Télémarketing
  • Démarchage porte à porte
  • etc...

Je ne connais personne qui aime être harcelé ou dérangé par un message qui essaie de pousser un produit qui ne nous intéresse pas.

Ces tactiques sont les moins efficaces, car les destinataires n'ont montré aucun intérêt préalable et vont probablement réagir négativement. Non seulement tu as peu de chances de les amener à interagir avec ton contenu, mais en plus ces actions vont ternir ta réputation.

Personnellement, je recommande de ne jamais les utiliser, et t'invite à ne pas ajouter du bruit au brouhaha existant.

 

 

En conclusion

L'objectif des canaux de communication est de:

  1. permettre à tes futurs clients de te découvrir (publicités, médias, et aussi éventuellement les "plateformes interactives" si ton contenu est viral)
  2. aider tes personnes à avancer sur leur chemin client en offrant un contenu de valeur et des offres adaptées (plateformes & communication direct).
  3. le faire sans les déranger (en évitant le spam)

Pour garder un avantage compétitif, tu voudras également te poser deux questions avant de choisir ces canaux:

  1. Quels sont les canaux de communication qui touchent mon marché cible ?
    pour d'exploiter plusieurs canaux de communication et accélérer la conversion en étant présent.e à plusieurs touch points du parcours client.
  2. Quels canaux de communication sont exploités par mes concurrents ? 
    pour avoir une stratégie informée par rapport à ta concurrence.

Une fois que tu es au clair sur les canaux et messages à utiliser, tu voudras créer un plan pour les tester, et enregistrer toutes tes actions dans Rapide.ly pour savoir lesquels rapportent vraiment, et lesquels te font perdre ton précieux temps.

 

Happy Marketing !

Dee Libine
CEO Rapide.ly

Close

50% Complete

Apprends la stratégie centrée client

et augmente l'efficacité de ton marketing (en moins de 15 minutes)