Comment demander une recommandation à un client ?

Jun 29, 2020

Quoi de plus convaincant que les recommandations d'anciens clients pour avoir envie de venir travailler avec toi ? Et pourtant, très peu d'indépendants pensent ou se sentent à l'aise pour demander des recommandations.

Les recommandations par bouche à oreille représentent 20 à 50% des ventes selon une étude de McKinsey. Elles constituent la preuve sociale que tu es compétent et que tu permets à tes clients d'obtenir des résultats.

Pourtant, les entrepreneurs se sentent souvent mal à l'aise de demander des recommandations, procrastinent sur cette tâche essentielle du marketing et finissent souvent par laisser tomber.

Demander une recommandation est pourtant tout à fait naturel et nous allons voir comment le faire d'une manière fluide sans se prendre la tête !

 

1. Le bon timing

Quand tu viens de finir le job

Le timing est clé dans la demande de recommandation. Le meilleur moment est celui où tu viens de finir un travail pour (ou avec) ton client.

Le fer est encore chaud, ton client voit clairement les bénéfices de ton travail, il est dans la phase où il apprécie les résultats. C'est donc le meilleur instant pour lui demander une recommandation.

 

Si tu as oublié de demander une recommandation

Néanmoins, si tu n'as pas profité de cette opportunité, tout n'est pas perdu. Tu peux encore demander une recommandation à un ancien client. Pas trop longtemps après non plus, mais dans l'année écoulée, c'est encore possible.

Si tu es dans ce cas, tu ne vas pas directement demander une recommandation. Comme tout le monde, ton ancien client a beaucoup de priorités à gérer dans sa journée et tu n'es plus l'une d'entre elles, il y a donc peu de chance qu'il te consacre le temps nécessaire.

Tu dois donc d'abord re-connecter avec lui. Lui demander de ses nouvelles, ré-engager la conversation, comprendre où il en est suite au travail que vous avez fait ensemble. 

Une fois les premiers échanges concrétisés, tu pourras lui demander une recommandation.

 

2. L'approche

Comme un compliment

Fais en sorte que cette recommandation soit une mise en valeur aussi pour ton client ! Après tout, tout travail est une réalisation d'équipe entre toi et ton client.

Par exemple : " Je considère que ce que nous avons fait ensemble est l'un des meilleurs projets que j'ai eu l'occasion de réaliser et je serai vraiment flatté si vous acceptiez de partager votre expérience de ce projet par un témoignage ou une recommandation Linkedin."

 

Rappeler un compliment

 Si le travail que vous avez fait ensemble date un peu, il peut être utile de rappeler un compliment, une appréciation, un feedback que le client avait donné au cours de votre collaboration.

 

En faire une conversation naturelle

Pour éviter de se sentir mal à l'aise en demandant une recommandation, le plus simple est d'en faire la continuité d'une conversation naturelle.

Pour ça, pas de mystère ! Il faut garder le contact avec ses anciens clients. 

La technique de rester en contact avec son réseau est d'une des techniques les plus efficaces pour amplifier la puissance du bouche-à-oreille. C'est d'ailleurs l'une des techniques clés pour faire un marketing centré client, honnête et concret, que l'on enseigne dans rapide.ly.

 

3. Faciliter la vie du client

Ton client comme tout le monde a des journées bien remplies qui ne font que 24h. Et écrire une recommandation (même quand on est très content du travail de quelqu'un) peut sembler fastidieux.

Ton job à toi, c'est donc de lui faciliter la vie.

3 possibilités pour faciliter le passage à l'action de ton client :

  • Exemple : donner un exemple de recommandation reçue d'un autre client, ça aide à l'inspiration
  • Ecrire la base pour lui : proposer d'écrire un 1er jet à sa place et de lui envoyer pour modification. C'est toujours plus facile de revoir un texte déjà écrit que de partir d'une page blanche.
  • Créer un modèle ou un guide avec des bullet points ou des questions spécifiques pour que la recommandation soit plus facile.

Dans rapide.ly, tu trouveras une formation spécifique avec des modèles pour demander plus facilement des témoignages.

 

4. Où publier les recommandations ?

Ton site web

Le 1er endroit où tu vas publier tes recommandations, c'est ton site web. Tout visiteur aura ainsi l'occasion de voir ce que pensent tes clients de ton travail.

 

Linkedin

Si ton audience est sur Linkedin et que tu l'utilises activement (tu publies du contenu et tu commentes celui des autres), tu peux utiliser le système de recommandation de Linkedin

Ce système te permet de demander facilement des recommandations à tes connexions et des les afficher sur ton profil. 

Et rien ne t'empêche d'afficher ensuite ces recommandations sur ton site web.

Attention: les conseils cités plus haut restent de rigueur.

De la même façon, on peut demander des recommandations sur Facebook également.

 

Google My Business

Si ton business est local, alors Google My Business est l'endroit principal où tu dois envoyer tes clients pour t'écrire une recommandation.

Cela te permettra d'être mieux référencé dans Google et de sortir du lot par rapport à tes concurrents.

 

 

5. Remercier

Tu as reçu la recommandation de ton client ? Félicitations !

Attention, le travail n'est pas complètement terminé. T'écrire une recommandation a demandé du temps et de l'énergie à ton client, la moindre des choses, c'est de le remercier.

Tu peux simplement lui envoyer un email mais une touche plus personnelle sera grandement appréciée comme un coup de téléphone ou une carte personnalisée envoyée à son bureau ou chez lui.

Un client valorisé, c'est un client heureux qui se souvient de toi et parle de toi en bien...